Lauréat du prix Émile-Nelligan 2017

François Guerrette

Fran´┐Żois Guerrette
François Guerrette lauréat du prix
Émile-Nelligan 2017

Commentaires du jury
Hugo Beauchemin Lachapelle
Hugo Beauchemin-Lachapelle finaliste
Sarah Brunet Dragon
Sarah Brunet Dragon finaliste
 
Les membres du jury du prix Émile-Nelligan 2017
Les lauréats du prix Émile-Nelligan depuis 1979

 

Montréal, le 8 mai 2018 - La Fondation Émile-Nelligan est heureuse d’annoncer que le jury a choisi de décerner le trente-neuvième prix Émile-Nelligan à François Guerrette pour son recueil Constellation des grands brûlés publié aux éditions Poètes de brousse au cours de l’année 2017.

José Acquelin, président du jury, mentionnait « que la force de ce livre tient dans la fluidité des figures et la souplesse avec laquelle les images sont liées et s’entremêlent. Constellation des grands brûlés est apparu au jury comme un livre abouti, fort accompli, signé par un poète qui montre et démontre ici l’ampleur de son talent. »

Le jury, également composé de Louise Dupré et Michaël Trahan, avait sélectionné deux autres finalistes. Stainless (l’Hexagone), de Hugo Beauchemin-Lachapelle a fortement impressionné les membres du jury, « par le travail remarquable du vers, ample et rythmé, qui apporte aux actes les plus banals du quotidien un souffle de conscience et de révolte douce-amère. » À propos du ciel, tu dis (Le Noroît), de Sarah Brunet Dragon est un recueil «  d’une grande justesse de ton, d’une extrême délicatesse, qui avance par petites touches, dans un clair-obscur où finit par s’accomplir une véritable rencontre, une avancée vers l’inéluctable mais tout en douceur. » 

Au cours de la cérémonie qui se tenait lundi soir à la Grande Bibliothèque en présence de madame Danielle Chagnon, directrice générale de la BAnQ, le président de la Fondation, Michel Dallaire, a remis au lauréat une bourse de 7 500 $ ainsi qu’une médaille à l’effigie du poète Émile Nelligan. Les finalistes ont reçu 500 $ chacun.

Le lauréat obtient également une tournée de promotion d’une semaine à l’étranger offerte par l’Association internationale des études québécoises (AEIQ) dans un pays où elle est membre. La tournée sera proposée à travers le réseau de AIEQ et sa réalisation sera tributaire de l’intérêt et de la disponibilité des membres de l’association à recevoir le poète. De plus, il reçoit une invitation à participer et au spectacle de clôture par le Festival international de la poésie de Trois-Rivières.

Rappelons que depuis 1979, au printemps de chaque année, ce prix de poésie couronne un ou une poète de 35 ans ou moins d’Amérique du Nord pour un recueil publié en français au cours de la dernière année et constitue une récompense plus qu'importante pour le poète en pleine émergence.


- 30 -

Source : Manon Gagnon
Téléphone : 514 278-4657

www.fondation-nelligan.org | info[a]fondation-nelligan.org

En collaboration avec l’UNEQ, le FIPTR et l’AIEQ